Nouvelle illustration de pose de terrasse en bois


Nous l'avions évoqué récemment - un nouveau projet de construction de terrasse en bois était en cours de conception ... chose désormais faite ! Et nous avons filmé cette installation pour vous présenter cette vidéo sur la pose d'une terrasse en bois. Les caractéristiques du projet : 50m2 de terrasse, comblée de cailloux, fermée sur 3 côtés par des murs. L'installation a été réalisée avec des plots réglables et des lambourdes - pour un plancher en acacia. 1 grosse semaine de travail à 3 personnes (en comptant les aléas météo) - et une nouvelle terrasse en place !
fleche

Projet de création de terrasse ?

OBTENEZ 3 DEVIS GRATUITS

Revue générale du projet :

La vidéo est en principe assez explicite sur les étapes et le déroulement de la pose de terrasse en bois. Néanmoins, nous pouvons la compléter avec quelques retours sur les difficultés ou les astuces trouvées pendant le chantier.

Première et dernière rangée vissées :

Nous nous y sommes effectivement pris de cette manière. Pour ceux qui sont “0 vis apparentes” il existe des demi-clips qui permettent de fixer les premières et dernières rangées sans vis.

Alterner les lames de bois :

De la même manière que pour poser un parquet flottant – il est intéressant de varier les longueurs de lames d’une ligne à l’autre. Autrement dit – de ne pas avoir les découpes au même endroit. Nous avons vu certaines terrasses où les découpes sont toujours à la même hauteur – et des planchers plus “irréguliers”. En l’occurrence – installant des planches en bois naturel (acacia) – nous voulions un aspect plus irrégulier. Si vous souhaitez reproduire cet effet – sachez qu’il faut surveiller en permanence ce point. Il est possible que toutes les 2 lignes les découpes se fassent à la même hauteur – et pareil, ce n’est pas forcément le but recherché.

Clips de fixation :

Nous avons été confronté au même problème, au moment où nous avons installé la terrasse en bois composite. Les vis livrées avec les clips de fixation sont – assez bizarrement – peu résistantes – et cassent assez facilement si on vis trop fort. Il faut passer le cap des 10 premières vis pour trouver un couple de serrage de la perceuse adaptée. En revanche – et c’est un point qui avec le recul aurait du être mieux préparé … l’écartement des lames sur ce projet était trop élevé. Ce qu’il s’est passé : nous avons acheté les clips dans une grande surface de bricolage – clips probablement adapté à un type de plancher en bois composite conçu pour. Nous avons remis ces clips à la scierie – qui a crée des rainures ad hoc dans les planches. Et à la livraison nous avons découvert que l’écart était un peu trop élevé.

Installer une terrasse en bois naturel versus composite :

Ayant réalisé les deux projets – nous pouvons comparer les modes de pose. Une première conclusion ressort : le composite donne des lames bien rectilignes et régulières alors que le bois indigène est beaucoup plus irrégulier. Les tailles de lames sont différentes – et une petite part des lames sont courbes ou déformées.

Ce que nous avons constaté par ailleurs – c’est la déformation après la pose de la terrasse en bois. Probablement parce que le bois acheté était fraîchement coupé – 1 mois après la pose nous avons vu les lames – pourtant fixées – se courber.

Voilà – un très beau projet à réaliser, gratifiant, amusant – pour un résultat réellement appréciable. Malgré ces petits détails que nous vous livrons – pour améliorer votre projet – lorsqu’on utilise la terrasse – on ne s’arrête pas du tout sur ces aspects la -mais on profite de la terrasse dans son ensemble – qui est très réussie !

 

 

Actualité classée sous :

Sujet rangé avec les mots clés :

  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)


Retrouvez nous sur :