Nous écrire
  Nous sommes le 21/10/2021

Revêtement de sol: que savoir de l’application de la chape fluide ?

Pour revêtir le sol chez vous, vous pouvez opter pour le bois, les carreaux, la dalle en béton, etc. Pour créer de l’adhérence entre le sol et le matériau utilisé, l’application  d’une chape est essentielle. Depuis quelques années la chape  fluide a allongé la liste des différents types de chapes. Elle est de plus en plus utilisée pour la constitution de revêtements de sol en intérieur. Découvrez ici l’essentiel ce que vous devez savoir sur la chape fluide.

Ce qu’est la chape fluide

La chape fluide est une couche de mortier qui peut être réalisée  à base d’anhydrite ou de ciment. Elle s’applique sur la structure du   sol destinée à porter le revêtement. Utilisée pour les sols  intérieurs, la chape fluide permet de niveler et d’aplanir la surface. Elle peut être employée lors de la construction ou de la rénovation de maison. En fonction de l’application, la chape fluide a une épaisseur variant entre 2 à 8 cm.  La chape est également utilisée pour enrober les conduits d’eau, d’électricité et de chauffage. La chape liquide convient à une variété de revêtements de sol (carreaux, parquet, jonc de mer, PVC, résine, peinture pour sol, linoleum, moquette, etc.).

Le coulage d’une chape fluide

Le coulage d’une chape liquide se fait en quelques étapes décrites brièvement ci-dessous.

La préparation du terrain

Avant le coulage proprement dit de votre chape liquide, vous devez apprêter le chantier qui la recevra. Vous devez vérifier la capacité de la structure portante, surtout en cas de rénovation.  Au besoin, rattrapez la planéité du sol avec du ravoirage de mise à niveau. Ensuite, posez des bandes périphériques. Si nécessaire, vous pouvez mettre en place une couche de désolidarisation, des joints de fractionnement  et un circuit pour le plancher chauffant. Enfin, posez des piges de mise à niveau sur toute la surface.

La mise en œuvre de la chape fluide

Une fois le chantier préparé, vous pouvez appliquer votre mortier. Vérifiez la fluidité de la chape qui doit être livrée par camion-toupie. Puis, pompez le mortier et faites-le couler. Par la suite, vous devez effectuer un passage croisé de la barre de répartition et  du  balai débulleur sur la surface de la chape. Après, posez des renforts aux angles et au seuil de la porte. La mise en œuvre  de la chape fluide peut être bouclée par la pulvérisation d’un produit de cure ou non.

Les travaux de finition

Les travaux de finition achèveront le coulage de votre chape fluide. À cette étape, veuillez protéger la chape du soleil et des courants d’air, tout en gardant la pièce aérée et exempte d’humidité. Aucun objet ne doit être posé sur la chape dans les 72 heures  suivantes. La durée de séchage dépend du type de chape (à base d’anhydrite ou à base de ciment). Pour finir, vous pouvez poser le revêtement de votre choix.

Si vous êtes un particulier, vous pouvez jouer  au maçon si vous avez des connaissances en coulage de béton et s’il s’agit d’une petite pièce. Sinon, faites appel à un professionnel du coulage de chape liquide pour bénéficier d’un travail de qualité. 

L’intérêt d’utiliser la chape fluide pour le revêtement de sol

La chape fluide s’avère être une option intéressante pour la pose d’un revêtement de sol en raison de ses nombreux avantages. Ces derniers peuvent varier selon le type de chape sur certains points. Notez que la facilité de la mise en œuvre de la chape fluide permet de réussir le nivellement afin d’obtenir une surface plane. Les professionnels font usage d’un niveau laser qui leur permet d’avoir  une haute précision pour la mise en œuvre de la chape.

Outre la facilité de pose, la résistance mécanique de la chape liquide est un avantage non négligeable. Une fois sèche, ce mortier supporte très bien les charges auxquelles sera soumis le sol et ne fissure que très rarement. Également, l’esthétique est l’un des atouts  de la chape fluide sur son homologue  traditionnelle. Pour la mise en œuvre, l’usage de joints de fractionnement n’est souvent pas nécessaire. En effet, le revêtement est gardé intact, sans modification de son aspect esthétique.

Spécifiquement, lorsque la chape fluide à base d’anhydrite est mise en œuvre, le revêtement peut être posé plusieurs mois après, sans  risque de fissures. Ce type de chape améliore un tant soit peu la performance des planchers chauffants. Et pour cause, l’anhydrite est une espèce  minérale qui assure une transmission rapide de  la chaleur. Néanmoins, la chape fluide à base d’anhydrite est conforme avec la réglementation thermique en vigueur.

En ce qui concerne la chape fluide à base de ciment, elle est très efficace pour revêtir les planchers chauffants hydrauliques. C’est aussi le  type  de mortier qu’il faut pour couvrir des gaines électriques et autres canalisations. La chape fluide à base de ciment offre une bonne résistance à l’eau et convient pour le revêtement des pièces humides. Très fine, elle s’insère dans tous les creux.