Un an après


La terrasse : un an après

Une fois n’est pas coutume, voici un article qui tend à souligner les difficultés que vous pourriez rencontrer APRÈS la pause d’une terrasse en bois. Et – photos à l’appui, c’est un retour d’expérience tiré d’un projet réel – avec ses écueils.

Le projet initial

terrasse en boisDéjà relaté sur ce blog, le projet initial a consisté à poser près de 50m2 de terrasse sur plots. Les planches, commandées sur mesure dans une scierie, sont en acacia – et la fixation de l’ensemble a été réalisée à l’aide de clips de fixation achetés chez Leroy Merlin.

1 an après la pose : les déformations

En réalité, les premiers changements sont apparus très vite, dès le premier mois passé, avec deux effets assez immédiats :

  • perte de couleur : d’un bois clair – plutôt jaune, la terrasse est passée à une couleur grise. Ceci est une question de goût, ce n’est pas un véritable inconvénient – preuve en est – qu’elle nous paraît plus jolie et authentique avec cet aspect grisé
  • déformation des lames : là non plus, il n’a pas fallu attendre 1 mois pour voir le bois se déformer. Installée dans une région plutôt humide – Pays Basque – la terrasse est exposée aux intempéries et au soleil – et le bois, qui devait être fraîchement coupé au moment de l’acquisition – s’est déformé. Néanmoins, le mode de pose a du également fortement contribuer à cette déformation – puisque les clips de fixation ont finalement entraîné un espacement assez conséquent entre chaque latte. Ceci a donc permis au bois de prendre la place qui lui plaisait.

Plus tard – et là pour le coup – c’est véritablement un an après la pause, on peut voir quelques lames qui éclatent ou se fissurent – problèmes inhérents à la nature d’un bois comme l’acacia.

Actions prévues

Remplacer les clips de fixation

Tout d’abord réparer l’erreur des clips de fixation qui n’étaient vraiment pas adaptés à ces planches. La question n’est pas encore tranchée de savoir si ça va passer par de nouveaux clips – ou plus directement planches vissées sur lambourdes. Pour cela, nous allons déposer les lignes une a une – en conservant l’ordre afin de pouvoir replacer comme auparavant – sans avoir à faire de nouvelles découpes. Cela sera également le cas pour les planches avec les spots. Une alternative aurait consisté à rechercher de nouveaux Luminaire design pour terrasse avec spot-lumiere-led.com – mais finalement, ceux d’origine conviennent parfaitement.

Poncer le bois

Ensuite, pour les lames abimées (fissurées ou craquées) selon le degré de dommage elles seront soit :

  • tout simplement poncées
  • ou remplacées si réellement elles sont en mauvais état

Dans les deux cas, il y aura une différence de couleur entre l’ancien et la nouvelle planche (ou la planche poncée) – mais si le courage est au rendez-vous, l’ensemble de la terrasse pourrait être poncée.

S’il reste du temps pour ça – après la terrasse, il est temps d’isoler l’extérieur – pour ce faire, ce site vous permet de découvrir les différents matériaux isolants performants, ainsi que les techniques de pose.

  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)


Retrouvez nous sur :